Gnostiques : Éditions et traductions françaises de la collection BCNH

Voici la liste, selon l’ordre alphabétique des titres d’ouvrages, des éditions et des traductions publiées dans la collection BCNH (Bibliothèque Copte de Nag Hammadi) des éditions Les Presses de l’Université (Québec/Louvain/Paris) et Peeters (Laval) qui seront repertoriées.

  1. Fragment de la République de Platon 588b-589b, introd., trad., comm. et notes L. Painchaud, Bibliothèque Copte de Nag Hammadi, Québec/Louvain/Paris (Les Presses de l’Université) – Laval (Éditions Peeters), 1983.
  2. Hermès en Haute-Égypte (t. I), introd., trad., comm. et notes J.-P. Mahé, Bibliothèque Copte de Nag Hammadi, Québec/Louvain/Paris (Les Presses de l’Université) – Laval (Éditions Peeters), 1978.
  3. L’Authentikos Logos, introd., trad., comm. et notes J. E. Ménard, Bibliothèque Copte de Nag Hammadi, Québec/Louvain/Paris (Les Presses de l’Université) – Laval (Éditions Peeters), 1977.
  4. Les Sentences de Sextus, introd., trad., comm. et notes par P.-H. Poirier, Bibliothèque Copte de Nag Hammadi, Québec/Louvain/Paris (Les Presses de l’Université) – Laval (Éditions Peeters), 1983.
  5. L’Exégèse de l’Âme, introd., trad., comm. et notes par J.-M. Sevrin, Bibliothèque Copte de Nag Hammadi, Québec/Louvain/Paris (Les Presses de l’Université) – Laval (Éditions Peeters), 1983.
  6. Melchisédek, introd., trad., comm. et notes W.-P. Funk, J.-P. Mahé et C. Gianotto, Bibliothèque Copte de Nag Hammadi, Québec/Louvain/Paris (Les Presses de l’Université) – Laval (Éditions Peeters), 2000.

Plotin : Traduction anglaise d’H. Armstrong

Voici, par ordre chronologique, les traductions anglaises de Plotin qui seront répertoriées :

  1. H. Armstrong, Plotinus, Enneads I, Cambridge–Londres, Harvard University Press–Heinemann, Loeb Classical Library 440, 1966.
  2. H. Armstrong, Plotinus, Enneads II,  Cambridge–Londres, Harvard University Press–Heinemann, Loeb Classical Library 441, 1966.
  3. H. Armstrong, Plotinus, Enneads III,  Cambridge–Londres, Harvard University Press–Heinemann, Loeb Classical Library 442, 1967.
  4. H. Armstrong, Plotinus, Enneads IV,  Cambridge–Londres, Harvard University Press–Heinemann, Loeb Classical Library 443, 1984.
  5. H. Armstrong, Plotinus, Enneads V,  Cambridge–Londres, Harvard University Press–Heinemann, Loeb Classical Library 444, 1984.
  6. H. Armstrong, Plotinus, Enneads VI, 1-5,  Cambridge–Londres, Harvard University Press–Heinemann, Loeb Classical Library 445, 1988.
  7. H. Armstrong, Plotinus, Enneads VI, 6-9,  Cambridge–Londres, Harvard University Press–Heinemann, Loeb Classical Library 468, 1988.

 

Mots-clés en grec

Voici la liste des mots-clefs translittérés en grec déjà pré-insérés dans la base de données. Cette liste de notions vise à permettre les rédacteurs de visualiser l’ensemble des mots-clefs déjà insérés et de les aider à choisir parmi ceux-ci et/ou à insérer des nouveaux mots-clefs.

A

adiáphoros (indifférent)

adoxía (discrédit)

ágalma (statue)

agápe (amour)

agathoeidés (conforme au bien)

agathón (tò) (le bien)

agathós (bon)

aidiótes (perpetuité)

aión (éternité)

aiskhrós (honteux)

aistetikón (faculté sensitive de l’âme)

aísthesis (sensation)

aisthetiké (âme sensitive)

aisthetón (tò) (le sensible)

aitía (cause)

aklinés (ce qui ne penche pas)

akoé (ouïe)

akolasía (débauche)

akóreton (insatiable)

akoúsion (involontaire)

ákratos (sans mélange)

akroataí (auditeurs)

alétheia (vérité)

algedón (douleur)

algeîn (souffrir)

alloíosis (altération)

allotría gê (terre étrangère)

amartía (faute)

amudrós (confus, obscur)

amorpheîn (être sans forme)

ámorphos (sans figure)

anágke (necessité)

anagogè (remontée)

analogía (analogie, proportion, rapport)

anamártetos (infallible, impeccable)

anámnesis (souvenir)

anartân (se suspendre à, dépendre de)

anatéllein (se lever)

anatrékhein (s’élancer)

andreía (courage)

aneídeon (sans forme)

antakolouthía (implication mutuelle des vertus)

ánthropos (homme)

antílepsis (perception)

antitupía (résistance)

apoklínein (décliner)

ápoios (sans qualité)

aoristía (indétermination)

aóristos (indéterminé)

apátheia (impassibilité)

apeiría (illimitation)

ápeiros (illimité)

ápeiron (illimité)

aphaíresis (négation)

áphtartos (incorruptible)

ápoios (sans qualité)

apoklínein (décliner)

apolaúein (profiter)

áporos (indigent)

aporrheîn (émaner, s’écouler)

apórroia (émanation)

apóstasis (éloignement)

aproaíreton (impulsion involontaire)

apsophía (silence)

ápsophos (silencieux)

aretaí (vertus)

areté (vertu, excellence)

arithmós (nombre)

arkhé (principe)

arkhétupos (modèle)

asébeia (impiété)

asómatos (incorporel)

asthéneia (faiblesse)

ástron (astre)

ataraxía (absence de troubles)

athróos (immédiat)

autárkeia (autarcie, autosuffisance)

autárkes (autarcique, autosuffisant)

autexoúsion (libre choix)

autexoúsios (libre)

autodekás (décade en soi)

autokakón (mal en soi)

autómaton (hasard)

autonoûs (intellect en soi)

autozôion (vivant en soi)

aúxesis (accroissement, croissance)

axiómata (axiomes)

 

B

báthos (profondeur)

bía (violence, force)

bíos (mode de vie)

boúlesis (volonté)

 

D

daímon (démon)

demiourgós (démiurge)

dialektiké (dialectique)

dianóesis (raisonnement, notion)

diánoia (pensée discursive)

diákrisis (dissociation)

diapháneia (transparence)

diástema (intervalle)

diáthesis (disposition)

díkaios (juste)

dikaiosúne (justice)

díke (châtiment)

diórthosis (rectification)

dióti (tò) (le) (pourquoi)

doûlos (esclave)

dóxa (opinion)

duás (dyade, deux)

dunámei (en puissance)

dúnamis (puissance, faculté)

dúo (deux)

 

E

égersis (éveil)

egrégorsis (veille)

eídolon (image)

eîdos (espèce)

eîdos (forme)

eîdos (Forme intelligible)

eikón (image)

eînai (être)

einigménos (à mots couverts)

eisreîn (s’écouler dans)

ékhein (image)

ekphéro (emporter)

ekoúsion (volontaire)

éllampsis (illumination)

empódios (obstacle)

éndeia (indigence)

enérgeia (acte, activité)

energeíai (en acte)

energeîn (agir)

ennóema (objet de pensée)

énnoia (notion, conception)

enupárchein (appartenir, être présent dans)

epaktós (adventice)

epaphé (toucher, contact)

epékeina (au-delà)

eph’hemin (ce qui dépend de nous)

éphesis (désir)

epibolé (intuition)

epínoia (conception)

epitêdeusis (pratique, conduite)

epistéme (science)

epistréphein (se retourner)

epistrophé (retour, « conversion »)

epithumetikón (faculté désirante de l’âme)

epithumetikón (ce qui désire)

epithumía (désir, appétit)

eremía (immobilité)

érgon (action, fonction)

éros (amour)

Éros (Amour)

éskhaton (dernier)

estía (foyer)

eudaímon (heureux)

eudaimonía (bonheur)

eupátheia (bien-être)

eúkhesthai (prier)

eúlogon (raisonable)

exartân (suspendre)

exelíttein (se déployer)

éxo (tà) (les biens extérieurs)

 

G

gámos (mariage, union sexuelle)

gastrimargía (gloutonnerie)

gê (terre)

génesis (devenir, engendrement)

gennân (engendrer, produire)

gennetiké (générative)

gennetikón (génération)

génos (genre)

ginómenon (tò) (ce qui est venu à l’être)

glískhros (de façon mesquine)

gnórimoi (familier)

gnôsis (connaissance)

goneîs (parents)

gumnásion (gymnase en tant que métaphore désignant le monde)

 

H

habrós (gracieux)

Haídes (Hadès)

haíresis (choix)

hamartía (faute)

haplotheís (déployé, épanoui)

haploûn (tó) simple

harmonía (harmonie) 

hedoné (plaisir)

hegemonikón (faculté directrice de l’âme)

heimarméne (destin)

hélios (soleil)

hemisphaírion (hémisphère)

hén (tò) (l’Un)

hén kaì pollá (un et plusieurs)

hèn ón (un qui est)

henás (unité)

hésukhía (tranquillité)

hésukhos (tranquille)

heterótes (altérité, différence)

héxis (disposition, état)

hikanós (suffisant)

híppos (cheval)

hoîon (comme si)

hóle psukhé (le tout psychique)

hólon (tò) (un tout, l’ensemble, total, entier)

hólos (tò) (un tout, l’ensemble, total, entier)

homilía (entretien privé)

homoeidês (de même espèce)

homoíosis (assimilation)

homoioûsthai (devenir semblable)

homónumía (homonymie)

hórama (objet de vision)

horân (voir)

hórasis (vision)

hormé (tendence, impulsion)

hóti (tò) (le) (quoi)

húle (matière)

húparxis (existence)

hupenantíon (contraire)

húpernoésis (superintellection)

hupodokhé (réceptacle)

hupokeímenon (substrat)

hupómnema (commentaire)

hupokrités (acteur)

hupóstasis (existence, « hypostase », réalité)

hústeron (postérieur)

 

I

ídion (propre)

íkhnos (trace)

 

K

kaká (tá) (les maux)

kakía (vice)

kakón (mal)

kakós (mauvais)

kairòs (moment favorable)

kalón (tò) (le beau)

kalós (beau)

kalloné (la beauté)

kallópisma (splendeur)

kallopízein (rendre splendide)

kállos (tó) (le Beau)

kámatos (fatigue)

karpós (fruit)

katábasis (descente de l’âme)

katakosmeîn (mettre en ordre)

kataphorá (mouvement vers le bas)

kategoria (catégorie)

kathaíresthai (se purifier)

katharós (pur)

kátharsis (purification)

kathólou ousia (réalité universelle)

kátodos (descente de l’âme)

kátoptron (miroir)

katórthosis (rectification morale)

keîsthai (position)

kenón (vide)

kéntron (centre)

kêpos (jardin)

kháris (grâce)

khóra (matériau)

khoregós (dispensateur)

khoristós (séparé)

khroié (couleur)

khrôma (couleur)

khrónos (temps)

kínesis (mouvement)

klêros (sort)

koinè aísthesis (sens commun)

koinón (commun)

koinonía (communauté)

komízesthai (se procurer)

kóre (pupille)

kósmos (monde, ordre)

krâsis (mélange)

krísis (jugement)

 

 L

lanthánein (passer inaperçu)

lektá (tà) (dicibles)

líthos (pierre)

logiké  (logique)

logikón (faculté rationnelle de l’âme)

logikòn zôion (vivant rationnel)

logismós (réflexion, raisonnement, calcul rationnel)

logízesthai (calculer, raisonner)

logizomenón (raisonnement)

lógos spermatikós (raison séminale)

lógos (raison, argument, definition, discours, « formule rationnelle »)

lógoi (raisons)

lúpe (peine, douleur)

 

M

makários (bienheureux)

mántis (devin)

mè ón ou ouk òn (non être)

mégethos (grandeur)

ménein (demeureur en soi)

meristós (divisible)

méros (partie)

méros (partie de l’âme)

metalambánein (participer)

metánoia (repentance)

metaxú (intermédiaire)

metékhein (participer)

metensomátosis (métensomatose)

méter (mère)

méthexis (participation)

méthúein (être ivre)

metreîn (mesurer, imposer une mesure)

métron (mesure)

mígma (mélange)

mímesis (imitation)

mímema (résultat de l’imitation)

míxis (combinaison)

míxis (union sexuelle)

mnéme (mémoire)

moikheía (adultère)

monadikós (monadique)

monakhòn (solitude)

monè (repos)

morphé (figure, forme)

mousikós (musicien)

mûthos (mythe)

 

N

néktar (nectar)

neúein (incliner)

neûsis (inclination)

noeîn (penser)

ema (objet de pensée, objet intelligé)

noerós (intellectuel)

esis (pensée, intellection, acte de pensée)

noetá (tà) (les intelligibles)

noetón (tò) (l’intelligible)

noetós (intelligible)

nómos (loi)

nooúmenon (tò) (objet de pensée)

noûs (intellect)

nûn (maintenant)

núx (nuit)

 

O

odís (douleur de l’enfantement)

ógkos (masse)

oikeîon (propre)

oikeíosis (affinité)

oîstros (aiguillon, désir frénétique)

ókhema (véhicule)

ón (tò) (l’étant)

ónta (tà) (les êtres véritables, les choses qui existent réélement c’est-à-dire les intelligibles)

opadós (compagnon)

ophtalmós (oeil)

ópsis (vision, vue)

orektikón (tò) (faculté désirante)

órexis (désir)

orkhestés (danseur)

órganon (organe)

orgé (colère)

oudamoû (nulle part)

ouranós (ciel)

orô (voir)

ousía (réalité)

 

 

P

paígnion (jeu, jouet)

pân (tó) (le tout, le monde, l’univers)

pantakoû (partout, omniprésence)

pantelès zôion (vivant total)

parádeigma (modèle)

parakoloútheîn (être conscient)

parakoloúthema (accompagnement)

parakoloúthesis (conscience)

paránomos (contraire à la loi)

párergon (produit dérivé, accessoire)

paroíkesis (séjour)

parousía, pareînai (présence)

páskein (pâtir, être affecté)

páthema (affection, passion)

pathetikè  poiótes (qualité passive)

pathetikón (faculté passive de l’âme)

pathetikón (ce qui est sujet à l’affection)

páthos (affection)

pénia (indigence, pauvreté)

péras (limite)

phantasía (représentation)

phantasía (imagination)

phántasma (apparence, représentation)

phántastikón (faculté representative)

phaûlos (méchant, mauvais)

philomathés (celui qui aime apprendre)

philotheámon (celui qui aime contempler, l’amateur de spectacles)

phílos (amis)

philosophía (philosophie)

phôs (lumière)

phrónesis (sagesse)

phthánein (s’étendre, parvenir, atteindre)

phthónos (jalousie)

phthóra (corruption)

phugé (fuite)

phutón (plante)

phúsis (nature)

phusikè dúnamis (puissance ou capacité naturelle)

phutiké (végétative)

phuthikón (faculté végétative de l’âme)

pleonexía (avantage)

plérosis (plénitude)

pleroûn (remplir)

plêthos (pluralité, multiplicité)

ploûtos (richesse)

pneûma (souffle)

poieîn (agir)

poíesis (production)

poietès (auteur)

poión (être qualifié)

poiótes (qualité)

pólemos (guerre)

pólis (cité)

polloí (oi) (la foule)

póros (abondance)

pôs ékhon (manière d’être)

posón (quantifié)

posótes (quantité)

póte (quand)

poû (où)

prâgma (chose)

praktikè areté (vertu pratique)

prâxis (action)

proaíresis (choix préalable ou volontaire)

proegoúmenon (préférable)

prónoia (providence)

próodos (procession)

próorasis (prévision)

prostéke (ajout)

prósopon (personnage)

prótasis (proposition)

próte psukhé (âme première)

prôtos (premier)

prôton (tò) (le premier)

psukhé (âme)

pterorrueîn (perdre ses ailes)

pûr (feu)

 

R

rhíza (racine)

 

S

semantikón (signifiant)

semeîon (signe)

semnós (majestueux, vénérable)

siopé (silence)

skené (scène)

skhéma (figure, configuration)

skhésis (relation)

skía (ombre)

skótos (obscurité)

sôma (corps)

somatiká (tà) (les biens corporels)

somatótes (corporéité)

sophía (sagesse)

sóphron (tempérant)

sophrosúne (tempérance)

sorós (entassement)

sphállein (chuter)

sphálma (chute, égarement)

spoudaîos (sage)

stásis (repos)

stéresis (privation)

stoikheîa (éléments)

stoikheîon (élément)

strategos (général)

stratós (armée)

stoikheîon (élément)

súggéneia (parenté)

súggnóme (indulgence)

súgkrisis (association)

súgkrisis (fusion)

sullabé (syllabe)

sullogismós (syllogisme)

sumbebekós (accident)

sumpátheia (symphathie)

sumphonía (accord)

súmphutos (connaturel)

sumplérosis (complément)

sumploké (entrelacement)

sunaísthesis (conscience)

sunamphóteron (composé)

sunekhés (continu)

suneînai (s’unir à, exister en corrélation avec)

súnesis (intuition)

súnodos (union)

sunousía (compagnie)

súnneusis (inclinaison)

súnthesis (synthèse)

súnthetos (composé)

suntukhía (hasard)

sunupóstasis (coexistence)

suspeirâsthai (se contrarier, se resserer)

sussemantikón (signifié)

 

 

T

táxis (ordre, ordonnancement)

téleios (parfait)

teléos (parfait)

teleíosis (acomplissement)

télos (achèvement, fin, but)

tékhne (art, technique)

thámbos (stupeur)

thánatos (mort)

thárros (audace)

théa (vision)

thélema (volonté)

theorein (contempler)

theórema (objet ou résultat de contemplation)

theoría (contemplation, vision)

theós (dieu)

thesaurós (trésor)

thórubos (tumulte)

thumós (irascibilité, colère)

thumoúmenon (faculté irascible de l’âme)

ti (“quelque chose”)

tí (“qu’est-ce que c’est?”)

tóde (“ceci”)

tólma (audace)

tópos (lieu)

tranótes (clarté)

trophé (nourriture)

túkhe (hasard, fortune)

túpos (empreinte)

túposis (impression)

 

Z

zelotaí (disciples véritables)

zésis (bouillonnement)

zóé (vie)

zóidíon (zodiaque)

zôion (vivant)

 

 

 

Types de lien

Cette section vise à expliquer les différents types de lien établis entre les corpus d’auteurs dans les fiches répertoriés.

Jusqu’à présent j’ai réalisé seulement la liste des liens concernant Plotin et les gnostiques. La création de cette liste s’est avérée nécessaire car, lorsque j’ai commencé à répertorier les références des chercheurs à des questions antignostiques, j’ai constaté de nombreuses répétitions quant aux types de lien que ces chercheurs établissent entre la pensée gnostique et les traités de Plotin. De même, j’ai constaté que dans une grande partie des cas des liens sont suggérés sans qu’ils soient accompagnés d’analyses supplémentaires.

J’ai ainsi pensé qu’il serait utile de proposer un champ « lien » avec un menu déroulant composé d’une liste contenant les principaux types de lien rencontrés dans la littérature primaire et secondaire.

La classification des textes selon ces liens permettra par la suite d’analyser plus facilement les commentaires catalogués et d’avoir une vue d’ensemble systématique des liens tissées avec les gnostiques dans les Ennéades. Elle conduira ainsi à une nouvelle approche de l’œuvre plotinienne et apportera d’arguments supplémentaires en faveur de l’existence de la tétralogie antignostique et d’un arrière-plan antignostique avant et après cette dernière.

Ouvrages répertoriés

Cette section sera consacrée à préciser systématiquement les titres des corpus d’ouvrages déjà répertoriés accompagnés respectivement de la liste bibliographique exhaustive des éditions et traductions répertoriés.

Ceci permettra aux lecteurs de savoir l’extension et les limites des recherches désormais disponibles.

En effet, le catalogage des ouvrages est réalisé de façon continue par les rédacteurs et les collaborateurs mais leurs fiches ne sont mises en ligne que lorsqu’il est finalisé un ensemble précis de textes (par exemple, toute l’édition française d’Émile Bréhier).

En raison des motivations épistémologiques qui ont été à lʼorigine de ces instruments de travail et qui ont été mentionnées dans la section Historique, dans un premier temps ont été répertoriés les commentaires présents dans les travaux consacrés spécifiquement aux rapports entre Plotin, son école et les gnostiques.

Afin de comprendre le lien entre Plotin et le gnosticisme et contribuer à résoudre dʼautres questions majeures concernant lʼhistoire du platonisme, le champ dʼétude de ces deux instruments de travail a été progressivement étendu et, dans les étapes successives de ce projet, seront répertoriés non seulement les ouvrages concernant la polémique antignostique de Plotin, mais aussi ceux consacrés de manière plus large aux liens entre les courants religieux dits « marginaux » dans l’histoire de la philosophie platonicienne de l’époque impérial (à savoir, le gnosticisme, les Oracles chaldaïques et l’hermétisme) et les écoles ou courants philosophiques dits « traditionnels » de l’Antiquité classique à lʼAntiquité tardive, principalement : Platon, Aristote, l’orphisme, l’épicurisme, le stoïcisme, le pythagorisme, le médioplatonisme et le néoplatonisme grec.

Pour lire et écrire le grec et le copte

Pour les polices de grec et de copte nous avons utilisé Ifao Grec Unicode.

Cette police et les respectifs claviers grec et copte peuvent être téléchargés gratuitement dans l’adresse : http://www.ifao.egnet.net/publications/outils/polices/

Si vous avez des difficultés à visualiser les caractères grecs et coptes affichés dans les différentes pages de la base de données, pensez à configurer Ifao Grec Unicode comme police par défaut de votre logiciel de navigation .